· 

Le coaching pour qui? pour quoi?

En qualité de coach professionnel, on me demande souvent : tu fais du coaching ? mais du coaching en quoi? 

Cette question, si elle est posée, traduit le fait que notre profession est encore mal connue.

Pour faire simple, le coaching professionnel, c'est l'art d'aider les personnes à trouver leurs propres solutions. En effet, le coaching professionnel se distingue de la relation d'aide en ce sens qu'il n'est pas du conseil. 

 

Tous deux développent des qualités d'écoute, de reformulation, de relation à l'autre, mais la principale différence entre les deux métiers réside dans la posture : 

 

- le conseil adopte une position d'expert (position haute) : c'est celui qui sait et qui dit comment faire. Très utile lorsque l'on a besoin d'être guidé sur des process, ou de monter en compétence sur des sujets. On va chercher un consultant pour son expérience, son expertise, et lui demander des conseils. Sa compétence réside dans sa technique métier ; de ce fait, le conseil apporte une réponse à son client en tenant compte de son problème professionnel ou technique. Il est focalisé sur le contenu de ce qu'il doit délivrer, apporte son cadre de référence, c'est d'ailleurs pour cela qu'on vient le chercher.

 

- le coach professionnel est lui dans une position basse : en général, il n'a aucune connaissance ou expertise sur le sujet de son client, il est plutôt un expert des processus relationnels. Le coaching professionnel postule que les personnes ont des ressources et des solutions en eux et va les guider pour aller les chercher. C'est sa capacité à questionner, à confronter, à faire émerger des solutions que le client n'avait pas vues jusque là qui fait sa force. Il prend en compte le contenu de ce que lui apporte le client mais également est garant du processus. Il se doit de garantir la sécurité ontologique* de son client. Il prend en compte le cadre de référence de son client mais l'aide également à s'ouvrir à d'autres cadres de référence.

 

Je vous entends là : des techniques de questionnement, c'est ça le coaching ? 

Même si une séance de coaching va être essentiellement construite autour de questionnements, elle ne se résume pas à seulement à cela. Le coach professionnel a des compétences d'analyse de la demande, il sait jongler avec les cadres de référence, et il est garant du processus de coaching (déontologie). A titre personnel, il sait gérer les transferts (puisque sa matière de travail est le relationnel et l'humain), apporte un regard neutre et bienveillant sur la problématique de la personne, se sert de lui-même pour être en miroir de son client. Enfin il dispose d'une palette d'outils qui vont constituer sa paire de lunettes à proposer à son client : analyse transactionnelle, PNL, systémie .... bref, tout ce qui permet de donner une lecture du monde à son coaché et lui permettre de voir les choses autrement.

 

D'accord mais pour quel type de situation puis-je me faire accompagner par un coach?

Je reprends à mon compte la typologie présenté par Gabriel Hannes, président de la fédération de coach EMCC, et auquel je souscrit pleinement :

 

  • Le coaching de prise de décision ou le coaching de performance : lorsque les personnes doivent faire un choix quel qu'il soit ou bien doivent atteindre des objectifs professionnels (prise de poste, transition de carrière etc...). Il s'agit d'un coaching assez court (en moyenne de 4 à 10 séances). Concrètement, le coach va contribuer à vous aider à clarifier vos objectifs à atteindre, à rassembler les informations pertinentes en lien avec le sujet à arbitrer sur les critères de prise de décision et enfin à envisager toutes les solutions possibles. Ensuite, il va vous permettre de mettre en oeuvre le passage à l'action jusqu'à l'atteinte du résultat souhaité. Il vous accompagne également dans les conséquences de vos choix, y compris dans la phase de renoncement, parfois nécessaire quand il vous faut arbitrer.
  • Le coaching de crise : le but est de calmer la crise avérée et de retrouver un espace de dialogue permettant de sortir d'une impasse. Il s'agit d'une intervention rapide dans des temps très courts.  Que ce soit au niveau personnel, d'une équipe ou d'une organisation, le coach va aider à la prise de hauteur sur la situation et permettre un retour à la sérénité, permettant ainsi de sortir de la crise de façon sereine. Le coach va également vous accompagner en vue d'organiser "l'après-crise". Pour exemple, la crise du coronavirus qui touche les entreprises actuellement, nécessite parfois de réfléchir à l'après : penser que tout redeviendra comme avant est une erreur et l'accompagner est primordial.
  • Le coaching de développement. On l'appelle aussi changement de type 2, qui nécessite un temps plus long. Il s'agit de mettre en place des changements profonds, qui bouleverse le système dans lequel la personne évolue. En général, il s'agit d'accompagner des bouleversements qui nécessitent des modifications de comportement ; exemple : le cas d'un changement de métier avec reconversion professionnelle est un bon exemple pour illustrer ce type de changement.
  • Le coaching de soutien : est nommé ainsi parce qu'il n'y a pas de référence à une problématique particulière. Il s'agit d'un lieu d'écoute (confidentiel et bienveillant) et de réflexivité, qui va permettre aux personnes d'apporter leurs problématiques du moment, d'avancer, comprendre ou bien faire un deuil. La mission du coach consiste à faire effet miroir pour permettre à l'organisation, à l'équipe de prendre du recul et de prendre les bonnes décisions.

 

Les coachs ne donnent donc pas de conseil...mais je vais vous en donner un quand même ;) !

Lorsque vous choisissez un coach, vérifiez que

- il a été formé par une école sérieuse ou un organisme reconnu

- il est supervisé

- il a suivi ou suit une thérapie.

Un coach ne vous reprochera jamais de lui poser ses questions, il se doit lui-même d'être au clair sur le sujet.

Ce sont des éléments indispensables pour créer l'alliance et travailler en toute sérénité pour des résultats efficaces.

 

N'hésitez pas à me contacter pour vos demandes de coaching

 

 

* sécurité ontologique : sécurité intérieure qui permet de garder une estime de soi malgré les chaos et changements

Écrire commentaire

Commentaires: 0